Identifiez-vous ou inscrivez-vous au site
« sfar 2016 »
Pour consulter le contenu de ce site, vous devez vous identifier ou vous inscrire Pas encore inscrit  ?
L'inscription et l'utilisation de MediPass sont des services gratuits
connexion
 

Envoi du mail en cours
 
Avec le soutien institutionnel du Laboratoire

Cette opération bénéficie
du soutien institutionnel du laboratoire

Moteur de recherche
Comité de rédaction

Directeur de la publication: Thierry Klein

Directeur des rédactions: Dr Caroline Reitz

Médecins rédacteurs:

Dr El Mahdi Hafiani (Paris)
Pr Olivier Mimoz (Poitiers)
Interviews
Accéder à toutes les interviews
Attention, l'objectif de cette publication est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi, les données présentées sont susceptibles de ne pas être en accord avec les AMMs validées en France des produits cités et ne doivent pas être mises en pratique.
Les derniers articles scientifiques
Retrouvez ci-dessous les derniers articles publiés (pour l'intégralité des articles, utilisez les menus).
Enquête nationale sur l'orientation des internes d'anesthésie-réanimation à l'issue de leur formation de 2012 à 2015
Pr Olivier Mimoz, CHU - Poitiers le 3-10-2016
Le nombre d’Anesthésistes-Réanimateurs reste insuffisant pour compenser les flux sortants (retraites) ; l'augmentation de la demande de soins associée à la féminisation de la profession risque d’aggraver la situation. Afin de disposer de données spécifiques sur les nouveaux diplômés dans la discipline comme outil de pilotage démographique
Action des ultrasons associés aux microbulles de contraste sur la pénétration de l'amikacine dans le parenchyme pulmonaire de lapin
Pr Olivier Mimoz, CHU - Poitiers le 3-10-2016
Les pneumonies peuvent être difficiles à traiter par voie intra-veineuse (IV) uniquement car les antibiotiques ont du mal à diffuser dans le tissu pulmonaire profond. L’usage de posologie élevée peut être limité en raison du risque de toxicité. La sonoporation, en associant ultrasons et microbulles de contraste, augmente la diffusion tissulaire de nombreuses
La pré-oxygénation par ventilation non invasive (VNI) combinée à une oxygénation apnéïque par oxygénothérapie nasale à haut débit (ONHD) prévient la désaturation par rapport à une ventilation non invasive seule chez les patients de réanimation hypoxémiques : une étude randomisée
Pr Olivier Mimoz, CHU - Poitiers le 3-10-2016
L’intubation trachéale dans les unités de réanimation est associée à de graves complications potentiellement mortelles, dont l’hypoxémie sévère. La pré-oxygénation par VNI a été recommandée afin de diminuer ces complications. L’intérêt d’administrer en plus une ONHD lors de l'intubation pour réduire le risque de désaturation en oxygène n’est pas connu.
Impact de la qualité du sommeil sur la durée du sevrage de la ventilation mécanique
Pr Olivier Mimoz, CHU - Poitiers le 3-10-2016
L'influence de la qualité du sommeil chez les patients de réanimation difficiles à sevrer de la ventilation mécanique (VM) n'a jamais été étudiée. Les auteurs ont mené une étude prospective physiologique ayant inclus des patients intubés pendant au moins 24h et difficiles à sevrer (ceux ayant connu au moins un échec d'essai de sevrage).
Prévention des pneumonies acquises sous ventilateur par soin oral associant antiseptique et brossage dentaire : étude avant-après
Pr Olivier Mimoz, CHU - Poitiers le 3-10-2016
Les pneumonies acquises sous ventilateur (PAVM) restent la 1ère cause d’infection associée aux soins en réanimation. La déglutition des sécrétions oro-pharyngées représente la principale voie de colonisation des voies respiratoires. L’intérêt des soins antiseptiques oraux et du brossage dentaire pour réduire la charge bactérienne est discutée.
Indications du fer et de l’érythropoïétine en anesthésie
Dr El Mahdi Hafiani, Hôpital Tenon - Paris le 3-10-2016
L’anémie est un facteur de risque de morbi-mortalité péri-opératoire. La gestion de l’anémie péri-opératoire doit faire appel à une prise en charge globale dite « patient blood management ». La carence martiale est la première cause d’anémie, son diagnostic préopératoire repose sur la ferritine (<100 ou 300 μg/l) et la saturation de la transferrine (<20%).
Limitation et arrêt des traitements en réanimation
Dr El Mahdi Hafiani, Hôpital Tenon - Paris le 3-10-2016
L’année 2016 a vu une évolution légale notable avec le vote de la loi au Parlement le 02 février 2016. Ce texte accroît les droits des patients notamment en fin de vie et crée des droits nouveaux. La Limitation de traitement est la décision de ne pas introduire ou de ne pas optimiser une thérapeutique qui pourrait s’avérer nécessaire. Cette décision
Le risque cardiaque en chirurgie générale : évaluation et prise en charge
Dr El Mahdi Hafiani, Hôpital Tenon - Paris le 3-10-2016
Les recherches récentes ont considérablement amélioré notre compréhension du dommage myocardique après chirurgie non cardiaque, myocardial injury after noncardiac surgery (MINS) en langue anglo-saxonne. Le MINS est défini comme une ischémie résultant ou non d’une nécrose myocardique.
Place de l'oxygénothérapie à haut débit en réanimation
Dr El Mahdi Hafiani, Hôpital Tenon - Paris le 3-10-2016
L'oxygénothérapie nasale à haut débit permet de délivrer de l’oxygène réchauffée et humidifiée, avec une FiO2 maîtrisée et ajustable. Cette technique a l’avantage d’être simple d’utilisation et d’être bien tolérée. L’administration de ce traitement doit se faire dans une unité de soins permettant une surveillance clinique et un monitorage adéquat.
Utilisation des adjuvants associés aux anesthésiques locaux pour l’analgésie péridurale au cours du travail
Dr El Mahdi Hafiani, Hôpital Tenon - Paris le 3-10-2016
L’objectif de l’utilisation de molécules adjuvantes pour l’analgésie péridurale obstétricale est d’améliorer la qualité de l’analgésie et de diminuer les effets secondaires et le retentissement sur le travail obstétrical des anesthésiques locaux par une diminution de leur concentration.
Voie veineuse périphérique sous échographie : qui, quelles veines, quelle formation ?
Pr Olivier Mimoz, CHU - Poitiers le 29-09-2016
La pose d’une voie veineuse périphérique (VVP) peut être difficile chez les patients de réanimation du fait d’un œdème important, ce qui conduit au maintien d’une voie veineuse centrale, les exposant ainsi au risque de thrombose, d’infection sur cathéter et de bactériémie. L’intérêt d’utiliser l’échographie pour mettre en place une VVP supposée difficile a déjà été montré.
Évaluation de l'agrément entre la mesure de l'hémoglobine capillaire et la mesure de référence au laboratoire à l'accueil d'un patient admis pour suspicion de traumatisme grave
Pr Olivier Mimoz, CHU - Poitiers le 29-09-2016
L’hémorragie est l’une des principales complications chez le patient traumatisé grave. La mesure de l’hémoglobine capillaire (HbCap) est fréquemment utilisée pour estimer rapidement les pertes sanguines. Sa performance avec la mesure de référence, l’hémoglobine (HbRef) sur numération sanguine (NFS), n’a pas été étudiée dans cette situation.
Comparaison de trois méthodes de mesure de la température centrale au cours de la chirurgie coelioscopique
Pr Olivier Mimoz, CHU - Poitiers le 29-09-2016
Le monitorage de la température durant la période périopératoire est recommandé, mais la technique à utiliser reste controversée. Les auteurs ont évalué la performance d’un nouveau dispositif non invasif utilisant la technique du canal isotherme ou zéro flux de chaleur (ZHF) à la température œsophagienne (méthode de référence) et tympanique
Durée de l'antibiothérapie des péritonites postopératoires (PPO) : résultats de l'étude DURAPOP
Pr Olivier Mimoz, CHU - Poitiers le 29-09-2016
La durée optimale du traitement anti-infectieux des PPO est inconnue. Raccourcir cette durée pourrait contribuer à réduire l'émergence de bactéries multi-résistantes (BMR). Le but de cette étude était d'évaluer si un traitement antibiotique (AB) de 8 jours était associé à un nombre de jours vivant sans AB plus important
Etude du rapport urée / créatinine urinaire comme marqueur prédictif d'infection acquise en réanimation - Un suivi prospectif de cohorte. Résultats intermédiaires
Pr Olivier Mimoz, CHU - Poitiers le 29-09-2016
La nutrition entérale est souvent insuffisante pour prévenir la dénutrition, source d'infection acquise en réanimation. Les auteurs ont fait l'hypothèse que le rapport (urée urinaire, U) / (créatinine urinaire, C) pourrait être un marqueur d'évolution défavorable du statut nutritionnel et ainsi pourrait prédire la survenue de complications infectieuses.
Mobilité et réhabilitation en réanimation
Dr El Mahdi Hafiani, Hôpital Tenon - Paris le 29-09-2016
La réanimation a un rôle de suppléance aux différentes défaillances d’organe en association avec un traitement étiologique dans le but de préserver la vie des patients à court terme. Toutefois, le séjour en réanimation génère une altération physique et des troubles cognitifs qui en plus de prolonger la durée de séjour hospitalier, altèrent la qualité de vie à la sortie de l’hôpital.
Gestion périopératoire des anticoagulants oraux
Dr El Mahdi Hafiani, Hôpital Tenon - Paris le 29-09-2016
Pour les actes programmés à risque hémorragique faible, il est proposé de ne pas prendre d’anticoagulants oraux directs la veille au soir ni le matin de l'intervention, quel que soit le schéma thérapeutique du patient, et de reprendre le traitement selon le schéma habituel du patient et au moins 6 heures après la fin du geste invasif.
Curarisation mode d'emploi, en anesthésie et en réanimation
Dr El Mahdi Hafiani, Hôpital Tenon - Paris le 29-09-2016
En périopératoire, la curarisation doit couvrir des impératifs anesthésiques et chirurgicaux. En anesthésie, la curarisation facilite la ventilation au masque, l’intubation ainsi que la ventilation mécanique peropératoire. Pour optimiser les conditions d’intubation, le muscle sourcilier, équivalent du muscle laryngé en sensibilité au curare